• Partager
  • Imprimer
  • Abonnez-vous à cette page

Libre accès à la recherche

Vos bibliothèques et le libre accès

Les bibliothèques UdeM appuient le libre accès de plusieurs façons:

  • Dépôt institutionnel Papyrus pour la diffusion de publications, prépublications et autres productions intellectuelles des chercheurs UdeM.
  • Initiatives de publication en libre accès : Projet de publication de livres en libre accès avec les Presses de l’Université de Montréal, collaboration avec Érudit pour sa transformation vers le libre accès pour davantage de contenu, participation aux initiatives internationales SCOAP3 (revues en physique) et Knowledge Unlatched (monographies savantes).
  • Promotion des revues en libre accès : Pour faciliter le repérage de ces contenus, intégration dans le catalogue Atrium des titres savants publiés en libre accès, notamment les près de 10000 revues recensées dans DOAJ.
  • Participation au Groupe de travail mixte sur le libre accès de l'UdeM formé conjointement par le Comité de la recherche et le Comité consultatif des bibliothèques, et dont le mandat est de développer un plan d’action institutionnel en vue de favoriser l’émergence du libre accès.
  • Repenser la communication savante : Sensibilisation de la communauté universitaire aux enjeux économiques de la publication scientifique (voir Nouvelle ère pour les collections) et participation à plusieurs initiatives au sein d’organismes dont les bibliothèques sont membres, par exemple SPARC (Scholarly Publishing and Academic Resources Coalition), l’Association des bibliothèques de recherche du Canada (ABRC) et le Réseau canadien de documentation pour la recherche (RCDR). Les bibliothèques UdeM sont également membres de arXiv, pionner de la diffusion en libre accès.

Des universités se mobilisent...

Plusieurs universités au pays ou à l'extérieur ont déjà décidé d’adhérer au principe de libre accès et se sont dotées d'une politique institutionnelle en ce sens. Le répertoire ROARMAP donne un aperçu de telles politiques, en plus de recenser aussi les politiques d’organismes subventionnaires.

Au Québec, la CREPUQ s’était positionnée en 2012 en faveur du libre accès en donnant son appui à la résolution proposée par les bibliothèques universitaires qui accompagnait le document Le libre accès: Pour un développement durable de la communication savante. Un communiqué avait été publié à ce sujet. À Montréal, l'Université Concordia dispose depuis 2010 d'une résolution universitaire portant sur le libre accès.

Image: pixabay (licence CC0)

Les étudiants et le libre accès

Il n’y a pas que les professeurs et chercheurs qui se mobilisent, les étudiants aussi!  Voici des sources à consulter à ce sujet :

Dernière mise à jour : 04.10.2016 | Mot(s)-clé(s) : libre accès communication scientifique Papyrus