• Partager
  • Imprimer
  • Abonnez-vous à cette page

Rédiger une revue systématique

Sources principales de littérature grise

Voir l'onglet « S'outiller » pour d'autres sources de littérature grise.

Bases de données spécifiques à la littérature grise :

  • GreyLit.org (The New York Academy of Medecine)
    N'est plus mis à jour depuis janvier 2017.
  • Open Grey (Institut de l'Information Scientifique et Technique - Centre national de la recherche scientifique)
    Documents européens en sciences, technologie, économie et sciences humaines et sociales.
  • GreySource Index (Grey Literature Network Service)
    Multidisciplinaire.

Bases de données traditionnelles :

Définition

La littérature grise regroupe tous les documents, papier ou électroniques, qui ne sont pas contrôlés par des maisons d'édition, c'est-à-dire l'information produite par les gouvernements, les instances d'enseignement et de recherche, du commerce et de l'industrie. Il s'agit plus précisément des :

Pour voir tous les types de documents considérés comme de la littérature grise, consulter la typologie établie par The Grey Literature Network Service.

Les défis qu'elle entraîne (Schöpfel, 2015) :

  • Elle est difficile à quantifier et à évaluer.
  • Elle peut entraîner des problèmes de propriété intellectuelle, de localisation et de médiation.
  • L'accès à cette documentation est facilité par l'édition en ligne, mais il reste inégal.

Elle doit faire partie intégrante du processus de revue systématique.

Source : Schöpfel, J. et al. (2015). Littérature « grise » : de l’ombre à la lumière, I2D – Information, données & documents, 1(52), 84 pages.

Dernière mise à jour : 11.09.2017 | Mot(s)-clé(s) : rédaction type de documents sciences de la santé