• Partager
  • Imprimer
  • Abonnez-vous à cette page

Méthodologie de rédaction d'un travail universitaire

Pour être efficace, la lecture doit:

  • Faire ressortir le sens et le message de l’auteur;
  • Relever les informations pertinentes dans le cadre du travail à effectuer;
  • Retenir les notions et les idées importantes pour enrichir sa propre connaissance dans le domaine.

Pour améliorer votre lecture

ressource électronique La lecture. Centre d’aide aux étudiants (Université Laval).

ressource papier Lecture et prise de notes : gestion mentale et acquisition de méthodes de travail. Chevalier, Brigitte.
LC 2395.3 C527L 2004

ressource papier La lecture active. Couchaere, Marie-Josée.
LB 1050.54 C68 1989

Voir la liste des ateliers du soutien à l’apprentissage - CÉSAR.

césar

Stratégies de lecture pour une lecture active

  • Repérer dans le document les idées principales et les idées secondaires qui les appuient;
  • Identifier les passages importants et les numéros de pages correspondants;
  • Être attentif aux particules de transition qui :
      • ajoutent une idée (de plus, en outre, ...);
      • marquent une restriction (mais, cependant, par ailleurs, ...);
      • motivent un jugement (attendu que, considérant que, ...);
      • annoncent un exemple (ainsi, tel, ...).
  • Parler de sa lecture avec d'autres personnes;
  • Résumer dans ses propres mots les idées essentielles, les chapitres importants ou les thèses soulevées;
  • Faire des liens avec ses autres lectures.

Ne pas hésiter à :

  • Interrompre une lecture qui s'éloigne de ses besoins;
  • Faire une lecture sélective en fonction de l'objectif poursuivi;
  • Laisser de côté un ouvrage qui nécessiterait des connaissances préalables;
  • À moins qu'il ne s'agisse de livres personnels, ne pas souligner ou annoter les documents consultés. Plutôt, faire des fiches de lecture.

N’oubliez pas d’évaluer la fiabilité du document avant d’en faire usage!

Source : Infosphère - Service des bibliothèques de l'UQAM

Dernière mise à jour : 26.01.2017 | Mot(s)-clé(s) : communication scientifique citer logiciels bibliographiques thèses mémoires rédaction