Libre accès à la recherche

À propos de ce guide

Définition, avantages et spécificités du libre accès à la recherche. Politiques des éditeurs et des organismes subventionnaires.

Avantages pour le chercheur de diffuser en libre accès

Principalement un plus grand rayonnement et un facteur d’impact accru; en effet, plusieurs études récentes tendent à démontrer que le facteur d’impact est plus élevé pour les publications en libre accès qui peuvent être consultées par davantage de chercheurs.

Qu'est-ce que le libre accès?

Le mouvement du libre accès (open access) est issu du monde de la recherche et de la communication savante. Il regroupe toutes les initiatives qui visent à rendre accessibles gratuitement les résultats de la recherche au plus grand nombre:

  • soit par l’autoarchivage des publications dans un dépôt institutionnel (comme Papyrus à l'UdeM) ou thématique;
  • soit par la publication dans des revues qui offrent leur contenu en libre accès. 

Le mouvement de libre accès est issu notamment des préoccupations liées à l’explosion du coût des revues savantes au cours des dernières décennies et aux barrières que cela a érigées pour l’accès au savoir. Au cours des dernières années, la préoccupation de l'accès libre aux résultats de la recherche s'est étendue aux données de recherche, créant le mouvement pour les données ouvertes (open data).

Le libre accès en quelques minutes...

Formations

Les bibliothèques offrent une gamme d'activités de formation dont certaines couvrent l'enjeu du libre accès et les outils disponibles.  Consultez le calendrier des activités libres ou informez-vous auprès du bibliothécaire de votre discipline

Libre accès et financement de la recherche

Logo libre accèsPlusieurs organismes subventionnaires se sont dotés de politiques exigeant une diffusion en libre accès des résultats de la recherche qu’ils financent.  L’objectif est de favoriser une plus grande utilisation des résultats de la recherche financée par les fonds publics et d’accroître l’impact des recherches et des chercheurs.

Conseils subventionnaires canadiens (IRSC, CRSNG, CRSH)

Le Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (CRSH), le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada  (CRSNG) et les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) ont une Politique sur le libre accès aux publications.

En vertu de cette politique, tout article publié dans une revue savante présentant les résultats d’une recherche financée en tout ou en partie par le CRSNG ou le CRSH  depuis le 1er mai 2015, ou par les IRSC depuis le 1er janvier 2008, doit être rendu disponible gratuitement en ligne au maximum 12 mois après sa publication.

Options de diffusion

  • Voie verte : déposer la version du manuscrit de l’article revu par les pairs (postprint) dans un dépôt institutionnel comme le dépôt Papyrus à l’UdeM ou dans un dépôt thématique. 
  • Voie dorée : Publier l’article dans une revue qui offre le libre accès immédiat ou dans les 12 mois de la publication.

Aide

Au Québec

La politique du Fonds de la recherche en santé du Québec (FRSQ), semblable à celle des conseils fédéraux, s'applique à toute subvention octroyée à partir du 1er janvier 2009. 

Politiques ailleurs dans le monde

Consulter les répertoires de politiques suivants:

Des universités se mobilisent...

Plusieurs universités au pays ou à l'extérieur ont déjà décidé d’adhérer au principe de libre accès et se sont dotées d'une politique institutionnelle en ce sens. Le répertoire ROARMAP donne un aperçu de telles politiques, en plus de recenser aussi les politiques d’organismes subventionnaires.

Au Québec, la CREPUQ s’était positionnée en 2012 en faveur du libre accès en donnant son appui à la résolution proposée par les bibliothèques universitaires qui accompagnait le document Le libre accès: Pour un développement durable de la communication savante. Un communiqué avait été publié à ce sujet. À Montréal, l'Université Concordia dispose depuis 2010 d'une résolution universitaire portant sur le libre accès.

Image: pixabay (licence CC0)

Les étudiants et le libre accès

Il n’y a pas que les professeurs et chercheurs qui se mobilisent, les étudiants aussi!  Voici des sources à consulter à ce sujet :

Vos bibliothèques et le libre accès

Les bibliothèques UdeM appuient le libre accès de plusieurs façons:

  • Dépôt institutionnel Papyrus pour la diffusion de publications, prépublications et autres productions intellectuelles des chercheurs UdeM.
  • Initiatives de publication en libre accès : Projet de publication de livres en libre accès avec les Presses de l’Université de Montréal, collaboration avec Érudit pour sa transformation vers le libre accès pour davantage de contenu, participation aux initiatives internationales SCOAP3 (revues en physique) et Knowledge Unlatched (monographies savantes).
  • Promotion des revues en libre accès : Pour faciliter le repérage de ces contenus, intégration dans le catalogue Atrium des titres savants publiés en libre accès, notamment les près de 10000 revues recensées dans DOAJ.
  • Participation au Groupe de travail mixte sur le libre accès de l'UdeM formé conjointement par le Comité de la recherche et le Comité consultatif des bibliothèques, et dont le mandat est de développer un plan d’action institutionnel en vue de favoriser l’émergence du libre accès.
  • Repenser la communication savante : Sensibilisation de la communauté universitaire aux enjeux économiques de la publication scientifique (voir Nouvelle ère pour les collections) et participation à plusieurs initiatives au sein d’organismes dont les bibliothèques sont membres, par exemple SPARC (Scholarly Publishing and Academic Resources Coalition), l’Association des bibliothèques de recherche du Canada (ABRC) et le Réseau canadien de documentation pour la recherche (RCDR). Les bibliothèques UdeM sont également membres de arXiv, pionner de la diffusion en libre accès.

Statut de l'UdeM chez BioMed Central

La Direction des Bibliothèques détient un statut de "Supporter member" chez BMC, ce qui permet un rabais de 15 % sur les frais de publication, mais laisse le solde, en moyenne 1 400 $ US, à la charge des auteurs. Ces frais font d'ailleurs partie des dépenses admissibles pour les subventions de recherche. Pour plus d'info

Que permettent les revues dans lesquelles je publie?

Les éditeurs exigent traditionnellement que les auteurs cèdent tous leurs droits d’auteur, ce qui rend impossible le dépôt de la publication dans un autre environnement tel un dépôt institutionnel.

La situation a cependant évolué au cours des dernières années: 75% des éditeurs permettent l’auto-archivage en ligne (dans une page Web, un dépôt institutionnel ou thématique) de la prépublication et/ou de la version révisée par les pairs.

Pour connaître les politiques des éditeurs, consulter:

  • le répertoire SHERPA/ROMEO (couverture internationale la plus large)
  • le répertoire Héloïse (éditeurs français)
  • le répertoire Dulcinea (éditeurs espagnols)

Addenda au contrat d'édition

Agissez en amont : lorsque vous signez un contrat avec un éditeur, suggérez l'ajout d'un addenda, c’est-à-dire un document légal qui modifie légèrement le contrat afin de vous permettre de conserver certains droits tels que reproduire votre article à des fins non commerciales, adapter l'article dans le cadre de la préparation d'œuvres connexes ou autoriser des tiers à utiliser à des fins non commerciales.

Il existe différents modèles d'addenda: 

  • celui préparé par l'Association des bibliothèques de recherche du Canada, en anglais et en français, et adapté au contexte légal canadien, est recommandé.
  • D'autres sont aussi disponibles comme celui de Science Commons.

L' Association canadienne des professeures et professeurs d'université (ACPPU /CAUT) encourage les professeurs à conserver leurs droits d’auteur dans leur publication sur Le libre accès.

Quelles revues publient en libre accès?

La revue dans laquelle vous publiez diffuse peut-être déjà en libre accès: le nombre de ces revues augmente en effet à chaque année, il en existe maintenant plus de 10000.

Pour repérer une revue dans votre domaine qui publie en libre accès, consulter le répertoire international DOAJ (Directory of Open Access Journals).

Éditeurs prédateurs et conférences factices

Attention aux fraudeurs! Certaines maisons d'édition en accès libre ont des pratiques d'évaluation par les pairs douteuses. Méfiez-vous également des conférences scientifiques trompeuses.

Qu'est-ce qu'un dépôt institutionnel?

Un dépôt institutionnel est un environnement de diffusion qui permet aux professeurs et chercheurs d’une université de rendre facilement et rapidement disponibles sur Internet leurs prépublications, publications, communications et autres types de documents.

Parutions récentes dans Papyrus

**Les liens s'ouvrent dans une nouvelle fenêtre**

Répertoires de dépôts institutionnels

Déposer dans Papyrus

Les chercheurs UdeM peuvent déposer une copie de leurs publications dans Papyrus, le dépôt institutionnel de l'Université de Montréal.

La collection Vitrine interdisciplinaire de Papyrus permet aux étudiants des cycles supérieurs, chargés de cours et professeurs UdeM de déposer en quelques étapes seulement les articles déjà publiés; consulter le Guide du déposant.   Pour en savoir plus sur le démarrage d’une collection sur mesure pour votre unité ou pour obtenir de l'aide, communiquer avec votre bibliothécaire ou avec l’équipe Papyrus.

Sites d'intérêt

Suggestions de livres

Open access
Aperçu dans Google livres
Aperçu dans Google livres

The access principle : the case for open access to research and scholarship
Aperçu dans Google livres
Aperçu dans Google livres

The Pedagogy of the Open Society : Knowledge and the Governance of Higher Education
Aperçu dans Google livres
Aperçu dans Google livres

Open access : what you need to know now
Aperçu dans Google livres
Aperçu dans Google livres

Actualités

**Les liens s'ouvrent dans une nouvelle fenêtre**